La formation à la compliance: Comment ça marche (suite et fin)

Proposition N°3: Formation et information fonctionnent ensemble

C’est ici que le digital joue un rôle essentiel. Un site internet peut présenter l’ensemble du programme de compliance et permettre aux collaborateurs de se former. L’avantage de ce média c’est qu’il peut être actualisé en permanence et diffuser une information d’actualité. Pour cela il est fortement recommandé de ne pas utiliser l’intranet qui est un outil fermé, alors que le programme de conformité est par définition ouvert sur l’extérieur et gagne à être confronté au regard de toutes les parties prenantes: Clients, fournisseurs etc…

Un site externe peut donc parfaitement présenter toute la politique de l’entreprise et inviter les collaborateurs à tester leurs connaissances.

En pratique

En ayant la main directement sur un site externe, le responsable de la compliance maîtrise sa mise à jour et peut réagir de manière beaucoup plus rapide à l’évolution des besoins.

Proposition N°4: Ne pas opposer présentiel et e-learning pour des raisons de coûts

C’est une tentation fréquente: « Pour toucher tous les collaborateurs rapidement à un coût abordable, il n’y a que le e-learning« . Si l’on prend en compte tous les éléments, le digital n’est pas bon marché et à l’inverse, organiser cinq sessions de formation en une journée sur un site, ou intégrer la formation dans une réunion de management est plus une question de décision managériale qu’une question de coûts…Ce qui nous amène à une dernière proposition

Proposition N° 5: Le TOP management est une composante essentielle de la formation

La transformation ne peut pas se déléguer à des missi dominici; seul le responsable de l’organisation peut délivrer le message clé, par exemple: « Je suis prêt à renoncer à un budget pour refuser des pratiques douteuses, car je place l’intégrité et la sécurité de l’entreprise au dessus de tous les autres objectifs« . Bien sûr le CEO ne peut pas assister à toutes les cessions de formation, mais là encore le digital vient soutenir la formation classique.

En pratique

L’année dernière nous avons animé une trentaine de sessions de formation à travers la France pour le compte d’une entreprise. Pour chacune d’entre elles le directeur général s’est rendu disponible via son smartphone ou son PC. Ces dix minutes de présence en direct pour délivrer un message clé illustrent par l’exemple que l’intégrité est au coeur de son activité opérationnelle.

(A retrouver sur la revue Compliances N°7-Mars 2020)

Post Author: Philippe Poels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *